27/09/2022
Matter domotique

Que faut-il savoir sur le projet domotique « Matter » ?

Entre les différentes plateformes, normes, fabricants et écosystèmes, le monde de la domotique est un peu désordonné. C’est ce que Matter tente de résoudre. Que vous soyez un vétéran de la maison intelligente ou que vous commenciez à vous intéresser à la technologie HomeKit, vous avez peut-être entendu parler du terme Matter au cours des derniers mois. Mais de quoi s’agit-il exactement ? Vous trouverez ici tout ce que vous devez savoir sur la norme de domotique Matter.

Matter: qu’est-ce que c’est ?

Lancé en 2019 sous le nom de Project CHIP, Matter est une nouvelle norme domotique similaire à Bluetooth, Z-wave ou Zigbee. Mais contrairement au Bluetooth, Z-wave ou Zigbee, Matter devrait fonctionner avec tous les appareils de votre maison intelligente. Et cela semble extrêmement probable maintenant que des dizaines de marques connues comme Apple, Google, Samsung, Ikea et Amazon sont derrière elle. La Connectivity Standards Alliance (CSA), anciennement connue sous le nom de Zigbee Alliance, est le principal groupe à l’origine du projet Matter. Vous pouvez d’ailleurs retrouver la liste complète des partenaires au projet depuis le site du CSA.

Entreprises Matter

Quels sont les appareils domestiques intelligents qui fonctionneront avec ce nouveau protocole ?

Matter est considérée comme une révolution à venir. Nombreuses sont les personnes et les entreprises qui l’attendent. Ce n’est pas tous les jours que l’on voit autant d’entreprises porter une grande attention à une innovation. Plus de 200 entreprises ont accepté d’utiliser Matter lors de son lancement. Parmi elles, on trouve de nombreuses entreprises de sécurité domestique comme SimpliSafe et ADT. On y trouve aussi des sociétés d’électronique qui fabriquent des concentrateurs et des appareils intelligents, comme Samsung et LG.

Si vous êtes un adepte des haut-parleurs intelligents, sachez qu’Amazon, Google et Apple ont également pris le train en marche. Le fait qu’autant d’entreprises aient adopté la technologie n’est pas un mince exploit. Cela signifie aussi probablement que chacune de ces entreprises produira de nouveaux équipements prêts à fonctionner avec Matter. Et certaines, comme Amazon et Google, se sont déjà engagées à mettre à jour les appareils existants afin qu’ils puissent fonctionner avec Matter lorsqu’il sera enfin lancé.

Parmis les produits disponibles au lancement, nous retrouvons par exemple les ampoules, serrures, capteurs de portes et fenêtres, sondes de températures et les télévisions.

Qu’est-ce que Matter apporte de nouveau ?

La domotique est un écosystème depuis que ses produits sont devenus très populaires. Les utilisateurs d’appareils Apple ont tout intérêt à équiper leur maison d’appareils compatibles avec HomeKit, mais il leur sera plus difficile (et plus coûteux) de changer d’avis par la suite. Quant aux utilisateurs d’Android, ils peuvent investir une fortune dans des produits compatibles avec Google Assistant, pour se retrouver avec des appareils non pris en charge s’ils décident de passer à l’iPhone.

Le projet Matter cherche à rendre ces différents écosystèmes interopérables. Matter a le soutien des principaux acteurs du secteur de la domotique, notamment Apple, Amazon et Google. Cet état de choses devrait se traduire par une plus grande liberté de choix pour les consommateurs et moins de maux de tête lorsqu’il s’agit d’acheter les bons appareils. Les détails exacts de la mise en œuvre ne sont pas encore clairs. Mais on a bien l’impression que ce nouveau standard aura une grande importance dans l’écosystème de la domotique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Tweetez
Partagez
Partagez